Eczéma et alimentation : un lien certain

1. Eczéma et alimentation. Beaucoup de confusion.

La confusion provient de discours très discordants ; 

  • Le discours du scientifique : l'eczéma atopique n'est pas une allergie alimentaire
  • D'autres vous diront : il faut arrêter  le lait et le  gluten
  • Et vous, vous avez votre expérience, vous avez déjà arrêter le lait et le gluten sans aucune amélioration, par contre vous avez remarqué que si vous mangez ceci ou cela vous faites une poussée, alors vous êtes allergique ? 

L'eczéma n'est ni une maladie psychosomatique, ni une allergie alimentaire, ni une allergie, ni une évacuation de toxines.


2. Et pourtant, l'alimentation est un levier important.

partons de votre vecu  pour mieux comprendre

Votre enfant, malgré un traitement local bien fait, peut très bien faire des poussées d'eczéma quand il mange certains aliments sans que la raison soit une allergie alimentaire. Il existe d'autres liens bien plus fréquents. 

Beaucoup d'aliments aggravent l'eczéma sans que ce soit de nature allergique

Les aliments en cause sont  : 

  • Ceux qui changent l'acidité de la sueur
  • Ceux qui aggravent l'inflammation 

ceux qui changent l'acidite sont :

  • les gâteaux, bonbons, glaces, sirop, soda, chocolat ...
  • les jus de fruits (sauf celui fait à la maison)
  • les tomates
  • l'alcool ...

ceux qui aggravent l'inflammation sont :

  • toute la cuisine transformée (cuisine industrielle)
  • l'excès de viande rouge et de charcuterie
  • le manque de fruits et légumes

 


Les aliments à diminuer sont : 

Le sucre rapide

Bonbons

Gâteaux

Viennoiseries

Sodas

Miel

Les jus de fruits industriels

Les céréales du matin

Les mauvais corps gras

Cuisine industrielle

Charcuterie

viande rouge

Fromages en excès

Huile standard

Le sel

Cuisine industrielle

Le sel à table

 

L'eau minérale

Choisir une eau la moins minéralisée. 

Lait et gluten

Uniquement si :

  • vous avez mal au ventre 
  • vous avez des ballonnements

Petit test personnel sur 30 patients atopiques : combien ont remarqué une amélioration après :

  • diminution du gluten ? 1 seul sur 30
  • diminution des produits laitiers ? 25%

Petite question auprès des mamans : combien ont fait des poussées après des anniversaires, Halloween... presque tous !


Les aliments à favoriser sont : 

  • du vrai pain, pas du pain industriel
  • du vrai beurre, pas de la margarine
  • des produits de saison cuisinés par vous-même, pas des plats tout prêts
  • cuisinez à l'huile d'olive, assaisonnez avec une huile de colza première pression à froid ( c'est la plus riche en oméga 3)
  • de la pâtisserie faite maison avec moitié moins de sucre que la recette, du sucre complet à la place du sucre blanc, un mélange de farine ( blé, riz, sarrazin...)
  • un jour végétarien par semaine, pour favoriser l'apport des légumineuses dans les féculents
  • de la vraie bonne viande rouge, mais une fois par semaine suffit
  • fromage (vache, brebis, chèvre) une portion par jour, un yaourt 
  • des fruits et légumes de saison tous les jours
  • de l'eau la moins minéralisée possible
  • aucune restriction par principe
  • si vous pouvez d'origine Bio
  • et faites au mieux .... avec les enfants, ce n'est pas toujours évident ! 

3. Ces conseils alimentaires vous aideront à mieux supporter votre sueur.

4. Les tests ont montré une réaction à un aliment. Qu'en penser?

La cause de l'eczéma n'est ni une allergie, ni une allergie alimentaire. Mais il les favorise, c'est-à-dire qu'ils peuvent s'ajouter : double peine

  • Si les tests montrent une positivité à un aliment alors que vous n'avez aucune réaction ni côté peau, ni coté ventre quand vous le mangez, soyez rassuré, vous n'y êtes pas allergique, il n'y a donc aucune éviction ( retrait ) d'aliment à faire sous prétexte d'un test positif.
  • Si par contre, votre eczéma va mieux en mangeant moins de laitage, ou moins de gluten, alors que les tests ne donnent rien, c'est que vous avez de l'intolérance. Là aussi, ne faites aucune éviction, diminuez simplement la quantité.
  • Si vous avez la gorge qui gratte, les lèvres qui gonflent, et la tête qui tourne quelques minutes après avoir mangé un aliment précis : là vous faites une vraie allergie alimentaire. Consultez vite, ces réactions vous mettent en danger.  Mais cela n'a rien à voir avec l'eczéma. 

5. Exemple d'un petit déjeuner du patient atopique

un bol avec des fruits et des cereales, des myrtilles et un jus d'orange
petit déjeuner équilibré

 

Une base lactée  (yaourt nature, fromage blanc nature) 

Des fruits frais de saison

Des fruits à coque (sauf si allergie vraie) 

Des flocons d'avoine

Un jus de fruit fait maison

 

Variez avec du jambon, du fromage 

Du pain  ( pas du pain de mie), du vrai beurre, un peu de confiture

 

Attention au miel ... très sucré!

 

Petits conseils...

  • En cas de repas festifs, optez pour un peu de diète le lendemain et augmentez le traitement si la peau se met à gratter.

6. Histoire vraie

tournesol logo du site sur l'eczema

Voici l'histoire de Camille.

Camille est une femme d'une trentaine d'années, très sportive et qui a de l'eczéma un peu de partout. Elle se traite bien, n'a pas d'erreur d'hygiène mais l'eczéma ne la quitte pas. En discutant je découvre qu'elle fait du sport régulièrement le matin et qu'elle a des coups de fringale qui l'obligent à partir avec des barres de céréales. Ces barres de céréales sont très sucrées, des sucres surtout rapides.

Je lui demande de  :

  • manger plus de protéines au petit déjeuner ( jambon, oeuf et produits laitiers non sucrés), 
  • diminuer le sucre rapide ( changement du pain blanc pour du pain complet), 
  • remplacer le jus de fruits par un vrai fruit.

Les fringales ont disparu, les barres de céréales n'ont plus été nécessaires et l'eczéma a franchement diminué

7. L'alimentation fait partie de la construction de votre escalier

l eczema se comprend comme un escalier

 

 

C 'est la marche n° 6 

Avez-vous trouvé les autres ? 



Mots clefs : eczéma et alimentation