Eczéma et alimentation : un lien certain


Eczéma et alimentation : il y a un lien en dehors de l'allergie

Les études associent toujours eczéma et alimentation via l'allergie alimentaire. Ceci amène beaucoup de confusion.

 

Les allergies alimentaires sont une conséquence de l'eczéma atopique. Quand vous ouvrez un paquet de pâtes dans la cuisine, vous pulvérisez des protéines de blé dans l'air. Comme la peau de votre enfant (si elle n'est pas hydratée correctement tous les jours ) est poreuse, elle va se laisser traverser par les protéines de blé. Ce passage est à l'origine de sensibilisation qui deviendra plus tard une allergie alimentaire. Ceci renforce l'idée que traiter l'eczéma, c'est faire une prévention des allergies. Ce thème là n'est pas le sujet de cette page.

 

Car un enfant bien traité, sans allergie alimentaire peut très bien faire des poussées d'eczéma quand il mange certains aliments. Ces aliments sont des facteur déclenchant des crises d'eczéma, lesquels?

  • Ceux qui changent l'acidité de la sueur
  • ceux qui aggravent l'inflammation 

Ceux qui changent l'acidité de la sueur sont surtout les produits sucrés 

Ceux qui aggravent l'inflammation sont surtout dans la cuisine industrielle et l'excès de viande et de charcuterie

 

Auxquels il faut ajouter les aliments qui favorisent des problèmes digestifs : douleur au ventre, ballonnements, gaz, diarrhée : ces aliments sont le lait de vache, les produits laitiers sauf les yaourts, et le gluten.



Les aliments à diminuer sont :

Le sucre rapide

Bonbons

Gâteaux

Viennoiseries

Sodas

Miel

Les jus de fruits industriels

Les céréales du matin

 

Les mauvais corps gras

Cuisine industrielle

Charcuterie

Fromages

Huile standard

Le sel

Cuisine industrielle

Le sel à table

 

L'eau minérale

Choisir une eau la moins minéralisée. 

Lait et gluten

A réduire si vous avez mal au ventre et le ventre qui gonfle. Les ballonnements sont une source importante d'acidité pour le corps.



Choisir plutôt :

Sucres lents

Légumes

Légumineuses

Féculents, peu de gluten

Surtout cuisinez vous même

Bons corps gras

Cuisiner : 

  • à l'huile d'olive,
  • jamais au beurre

Assaisonner avec des huiles 1° pression à froid

 

Produits laitiers

Yaourts nature

Fromage blanc nature

Une seule portion de fromages

Aliments de saison

1/4 de viande, poisson, oeufs , jambon

1/4 de féculents

1/2 de légumes 

 

+ les fruits

+ de l'eau



Petits conseils...

En cas de repas festifs, optez pour un peu de diète le lendemain et augmentez le traitement si la peau se met à gratter 

Si vous pouvez, choisissez des produits issus de l'agriculture biologique


Ex : petit déjeuner du patient atopique

un bol avec des fruits et des cereales, des myrtilles et un jus d'orange
petite déjeuner équilibre

 

Une base lactée  (yaourt nature, fromage blanc nature) 

Des fruits frais de saison

Des fruits à coque (sauf si allergie vraie) 

Des flocons d'avoine

Un jus de fruit fait maison

 

Variez avec du jambon, du fromage 

Du pain  ( pas du pain de mie), du vrai beurre, un peu de confiture

 

Attention au miel ... très sucré!

 


Voici l'histoire de Camille.

Camille est une femme d'une trentaine d'années, très sportive et qui a de l'eczéma un peu de partout. Elle se traite bien, n'a pas d'erreur d'hygiène mais l'eczéma ne la quitte pas. En discutant je découvre qu'elle fait du sport régulièrement le matin et qu'elle a des coups de fringale qui l'obligent à partir avec des barres de céréales. Ces barres de céréales sont très sucrées, des sucres surtout rapides. Je lui demande de manger plus de protéines au petit déjeuner ( jambon, oeuf et produits laitiers non sucrés), de diminuer le sucre rapide ( changement du pain blanc pour du pain complet), de remplacer le jus de fruits par un vrai fruit. Les fringales ont disparu, les barres de céréales n'ont plus été nécessaires et l'eczéma a franchement diminué

Mots clefs : eczéma et alimentation