Accueil

Accueillir la demande du patient atopique

« Les dermatologues n'expliquent rien sur  l'eczéma et ne savent prescrire que la cortisone »


 Ce reproche si souvent adressé au monde médical n’est pas seulement le reflet du rejet de la cortisone, il est aussi le support d’une demande qui se place ailleurs : le patient veut des réponses à ses questions.



Répondre à ces questions par la réponse médicale ne sert pas à grand chose, car pour pouvoir adhérer à une nouvelle idée, il faut d'abord que le patient puisse déconstruire celle à laquelle il a adhéré précédemment. Encore faut-il que le médecin en sache quelque chose...Or le médecin n’apprend pas à aller à la découverte des autres pensées, il n’apprend pas à enseigner, il n’apprend pas grand-chose sur l’alimentation et sur la psychologie…Normal que le fossé entre médecins et patients soit profond.

Seule une approche globale permet d’appréhender la réalité du problème. La pédagogie déployée ici vous amènera, vous le patient, vous la famille du patient mais aussi vous le soignant, à comprendre, à apprendre.

 

Apprendre, c’est identifier ses propres idées préconçues, les confronter à d’autres, les expérimenter, en tirer des conclusions et les adapter à son quotidien. Sans expérience personnelle, rien ne tient longtemps. 

Apprendre, c’est remettre le patient au centre de tout, de son tout à lui.

 

Vous trouverez ici une partie du travail que je consacre à cette maladie : à part les livres, tout est en accès libre.                                                          

                                                                                                                                                                               Soyez les bienvenus.


Mots clefs : cortisone en crème, eczéma atopique, dermatite atopique (exema), plaques rouges, éducation thérapeutique