· 

Taches blanches dans l'eczéma

taches blanches du dos dans l'eczéma
Taches blanches du dos

Les taches blanches dans l'eczéma sont souvent mal interprétées. 

Beaucoup accuse la cortisone d'en être responsable, alors qu'en fait ces plaques blanches : 

  • dessinent exactement les limites des plaques rouges inflammatoires qui étaient là avant
  • sont l'évolution normale d'un eczéma qui guérit
  • sont dues au fait que l'inflammation abime les cellules responsables de  la couleur de la peau
  • vont disparaitre au bout d'un an environ, quand le patient retournera au soleil

Donc, non aucun danger, encore une fois une accusation infondée sur la cortisone en crème 

 

Pour autant, la cortisone en crème est effectivement capable de décolorer la peau. C'est du reste la raison pour laquelle les femmes à peau noire s'en servent pour éclaircir leur peau.  Mais utiliser un médicament quand on n'a pas de maladie qui le justifie est forcément une erreur et expose aux effets secondaires du médicament utilisé!

Si vous prenez un médicament contre le diabète, alors que vous n'avez pas de diabète, normal que vous ayez des effets secondaires néfastes. 

 

Le premier constat de cet abus est qu'un médicament est réservé à une maladie

 

Le deuxième constat est que un emploi inapproprié de la cortisone en crème sur une peau qui ne la justifie pas va déclencher une sorte d'acné, rosacée du nom de dermite péri- orale. Celle-ci est complètement dépendante de l'application de la cortisone : quand on en met , la peau semble aller mieux, dès qu'on l'arrête il y en a deux fois plus. Cet engrenage justifie effectivement le mot de dépendance, mais n'a rien à voir avec l'eczéma. Ce phénomène n'apparait que sur le visage de l'adulte. Le mauvais emploi de la cortisone en est la cause : tout ce qui gratte n'est pas forcément de l'eczéma ( le plus souvent c'est l'abus de produits cosmétiques qui est en cause ) et il ne faut pas utiliser la cortisone pour blanchir la peau

 

Le deuxième constat de cet abus est que la médecine commence par un diagnostic et qu'un médecin est plus habilité à faire un diagnostic que tout autre professionnel de santé, ou hors du champs de la santé

 

Bien évidemment, malgré tout, tous les médecins ne connaissent pas forcément la dermite péri-orale et ses origines.

 

dermite peri orale
dermite peri orale

 

Voici une photo de dermite peri-orale, ce n'est pas de l'eczéma

 

Ces lésions se traitent comme de l'acné ou de la rosacée avec :

  • l'arrêt de la cortisone en crème très progressivement car la flambée est désagréable
  • des antibiotiques par voie orale 1 à 3 mois
  • la rectification de la cosmétique souvent à l'origine du problème  : de l'eau thermale en spray, une crème hydratante la plus neutre possible matin et soir et rien d'autre, pas de maquillage ...

Bonne suite 

Écrire commentaire

Commentaires: 0