Témoignages

Commentaires: 1
  • #1

    Céline (dimanche, 22 septembre 2019 14:19)

    Bonjour a toutes et tous
    Je m'appelle Céline j'ai 31 ans et je viens vous parlez de mon temoignage de mon combat contre mon eczéma sur les impactes que sa a sur ma vie personnelle et professionnelle sur le regard de soi et le regard des autres

    j'ai de l’eczéma depuis l'age de mes 3 mois. Depuis plus de 30 ans l'eczema a envahit mon corps entier pas une zone de libre du corps a aussi envahi ma tête mon esprit et ma vie. Il fait parti de moi je le sent tout le temps même quand il me laisse tranquille quelque temps. Je le sent en moi qui veut pousser pour ressortir comme un poussin qui pousse un œuf pour sortir en gros je l'ai dans la peau il fait parti de moi.

    Quand j’étais plus grande les médecins me disait tous sa partira quand tu sera plus grande et je me demander mais c'est quand plus grande car a chaque fois q'on me disait sa je suis plus grande mais sa ne passe toujours pas.

    Je voyais une dermato je la voyais qu'en état d'urgence quand ma peau était sur infecté avec de l’impétigo et que je n'arrivais plus a marcher alors elle me donnais de la cortisone et merci au revoir rdv a la prochaine infection. c’était comme sa a chaque fois. Tous les médecins étais perdus face a mon cas j’étais un cas très compliqué pour eux et ne savais pas quoi faire pour apaiser ma souffrance physique La nuit je me réveiller et je me gratter jusqu'au sang en criant et me mère me prenais et me mettais les pieds dans l'eau pour me calmer avec de la poudre violette je me gratter tout le temps la nuit le jour même quand sa ne me démanger pas je me gratter sans m'en rendre compte sa devient une habitude. je me disais aussi sa sert a quoi de me soigné puisque de toute façon sa ne pars pas et sa reviens et que sa me donne un peut d'espoir pendant quelques jours sa s'en vas et sa revient toujours le même spirale infernale. Dans mon entourage familiale c’était arrête de te gratter je suis sur que vous avez déjà entendu cette phrase de merde des milliards de fois qui sert a rien Mes parents aussi s'en prenais pleins le gueule déjà de me voir en détresse totale de rester impuissant ne savait plus quoi faire mais essayer quand même de m'aider Tellement mes crises étais impressionnantes que personne n'osez m'approcher Je suis passer aussi par la Cure j'ai était en premier temps a uriage mais quand je rentrer sa sentais l’œuf pourris l'odeur du souffre me donner envie de vomir et après je suis aller a a Roche posay et j'ai passer pendant 3 ans mes vacances la bas ma peau aller mieux quelque temps et sa repartais de plus belles

    jetait tellement marquer que même en plein été je mettais un t shirt a manches longues et un pulls pour ne pas qu'on voient ma peau rouges rempli de plaques rouges qui coulait et coller tout le temps et un jour je me suis débarrasser de tout sa je me suis mis en habits d’été j'ai réussi a surmonter déjà sa. Et puis il y'a le regards des autres le regard sa ne parle pas mais sa en dit long. le rejet le dégoût la peur Car quand on est défigurer ben les gens on la trouille on leurs fait peur même qu'ils on peurs de te toucher par peur d’attraper la gale peut être? non c'est juste de l’eczéma. après plusieurs années de combat j'ai rencontrer le Docteur C qui me suis et me Conseille de plus qu'elle pouvais et qui ne m'a jamais laisser tomber car elle m'a vu dans tout mes états et don j'ai pu beaucoup parler de tout de rien et qui m'a soutenu dans le cadre Médicale que dans ma recherche d'emploi et dans ma vie personnelle et qui me comprenais et m'a même dit Vous avez un eczéma de Compétition Maintenant je suis aussi suivi par le docteur C par l’hôpital et par le Docteur Bourrel avant j’étais pas du tout suivi maintenant je suis la plus suivi de tous. Actuellement je suis un Nouveau traitement qui m'a nettement amélioré ma peau je revis j'ai une peau toute neuve et sans plaque et je suis fière de la montré je leurs dit regarder j'ai une peau toute neuve malgré tout sa mon combat m'a donner une force mental et Combative Si j'ai un Conseil a vous donner c'est ne pas vous décourager et Continuer. Et maintenant j'arrive avec le temps de suivre un traitement Correctement sans l'interrompre et sans me dire que sa ne sert a rien je guéri vraiment et j'accepte les traitements donner de les Comprendre et qu'on vous explique et réexplique tout avec de la patience même si des fois j'ai encore du mal a Comprendre et ben je redemande l'importance c'est de pouvoir parler librement en confiance et d’être Compris sans jugement. Maintenant j'ai le sourire et je le vis bien


Commentaire du blog :

 

Noluène

 

"Bonjour,

 

 Je confirme l'eczéma n'est pas une maladie incurable !

 

 41 ans ... et quasiment 41 ans d'eczéma avec tout ce que cela comporte de souffrance, de complexes et de dépenses en crème, dermato (auxquels je ne croyais plus), cures thermales, médecine douce... tout j'ai tout essayé.

 

 Un jour, je tombe par hasard sur le livre du docteur Bourrel Boutaz. Je commence à le lire et j'ai l'impression que j'aurais pu écrire ces lignes : elle parle mon langage, elle décrit ce que JE ressens, parfois cela me tire les larmes des yeux.

 

 Moi qui ne voulais plus entendre parler de médecins pour ce problème, je décide de prendre rdv. Le délai est un peu long. Tant pis, je n'en suis plus à quelques mois prêt. La date du rdv arrive ... qu'est ce que je fais j'y vais ou pas ? Encore un médecin, je me remémore le livre ... oui si j'y vais c'est la première qui me donne l'impression d'être comprise, qui a une autre approche : fini de mettre de la crème pour dire de.

 

 Rdv ... on n'a jamais abordé ces questions de problèmes digestifs ... ça fait plus de 30 ans que je suis persuadée que si tout est revenu et que je ne peux pas m'en débarrassé c'est à cause d'un choc psychologique ... 30 ans que je me trompe ???

 

 Au bout de quelques semaines, mon eczéma s'estompe. 

 

 2ème rdv, je suis aux anges : je n'ai plus rien. A mon échelle des sensations tout du moins, car pour le docteur Bourrel Boutaz ce n'est pas suffisant. "Mais si ça reste comme ça pour moi c'est déjà le paradis". Effectivement nous ferons mieux : un an après je peux vous dire que je n'ai pas refais de crise d'eczéma, mes vêtements ne sont plus tâchés de sang, je ne me demande plus le matin dans quel état je suis, si je vais pouvoir marcher ou pas.

 

 Je pense que mon tube de cortisone va maintenant pouvoir arriver à sa date de péremption sans que je ne le touche mais je n'hésiterai pas à en mettre un peu si quelques chose apparaît : éteindre le feu tout de suite !!

 

 En revanche je continue à traiter l'aspect digestif.

 

 Ma vie a changé grâce à cette rencontre, j'ai retrouvé le plaisir de me mettre en jupe ... je ne me gratte plus le soir devant la télé, je n'y pense même plus ... 

 

 Merci n'est pas assez fort mais c'est tout ce dont je dispose."


Commentaires du site Amazon sur le livre : Changer son regard sur l'eczéma

 

Juin 2017 : J'ai été traité pour mon eczéma par le Dr. Bourrel avec les traitements locaux à base de plusieurs crèmes et de médicaments. L'amélioration était difficile et longue. Après une longue discussion, nous avons parlé tous les deux de l'alimentation car le Dr. Bourrel pense également pour mon cas personnel que certaines démangeaisons et éruptions de type eczéma sont étroitement liées avec l'alimentation. A partir de ce moment là, j'ai considérablement, voire stoppé le sucre, charcuterie, certains fromages et j'ai aussi réduit ma consommation de viandes. Il y eut une nette disparition des démangeaisons et des éruptions. Il a fallu quand même plusieurs mois. Ce fut une amélioration vraiment conséquente par rapport à de nombreux médicaments et de nombreuses crèmes. En conclusion, la vigilance sur certains aliments est toujours de rigueurs.

 

Juillet 2018 : Ce livre est une mine d'informations pour nous aider à cheminer dans ce puzzle que représente la dermatite atopique. C'est un exposé clair de cette maladie et des outils pour en guérir ou tout au moins pour vivre avec, de manière plus confortable. L'empathie du Dr. Bourrel pour ces patients et pour toutes les personnes qui souffrent de cette maladie passe au travers des mots et nous touche dans ce tunnel où l'on se sent parfois si seul!

 

Septembre 2018 : Livre très simple, pour tous, professionnels ou personnes atteintes de problème de peau .

 

Décembre 2017 : Livre très bien écrit, facile à lire, je le recommande aux patients ainsi qu'aux soignants, car elle propose une approche différente et à la fois complémentaire dans le traitement de l'atopie.

 

Août 2017 : Il me semble que mon histoire personnelle avec l'eczéma commence dès le plus jeune âge. Ce qui est certain, c'est que aujourd'hui j'ai 34 ans et je pense être enfin débarrassé de ce vieil ami un peu trop irritant. 

J'aurai vécu de nombreuses aventures avec lui et tenté plusieurs pistes de guérison : ostéopathie qui a fonctionné 6 mois, acupuncture qui n'a eu aucun effet. Je vous passe tous les médecins traitants et les kilos de crème hydratante et de corticoïdes.

Puis il y a quelques années, je pensais enfin avoir trouvé la solution : des injections administrées par un allergologue ( candida albicans) avec une disparition dès le lendemain. 

Pas de chance, la substance " miracle" ne serait plus importée d'Italie, me voilà de nouveau dans l'impasse, dommage, je pensais avoir trouvé une solution définitive.

Il y a un an environ, je prends un énième rendez vous avec un spécialiste sur Lyon (allergologue), il me dirige alors vers l'hôpital Lyon Sud. Sur place, je participe à une éducation thérapeutique ( ateliers et compréhension de la maladie), avec bien évidemment des professionnelles de santé, mais aussi d'autres patients atteints d'eczéma.

Pendant et à la suite de ces interventions , j'ai rencontré le Dr. Bourrel, après un premier rendez vous personnel j'ai commencé une cure de probiotiques.

Après 3 à 4 semaines de cure, j'ai récupéré une peau en parfait état, je n'ai même plus besoin de cortisone pour m'aider, j'applique seulement de la crème hydratante après la douche.

Pour mon cas, le problème, mais surtout la solution se trouve bien dans mon ventre, une alimentation saine et équilibrée est la clef de ce problème ( combinée avec la cure) 

Si je dois résumer, depuis cette cure, tout mon système digestif semble être extrêmement soulagé, et du coup, ma peau ne réagit plus sous forme d'eczéma, je tiens donc à remercier ici cette initiative d'éducation thérapeutique ( Hôpital Lyon Sud) ainsi que le Dr. Bourrel pour son accompagnement et ses solutions " miracles ".

 

Août 2017 : Je tiens à vous apporter mon témoignage car il faut changer notre regard sur l'eczéma. J'ai 2 garçons qui ont souffert d'eczéma petits. Pour le premier, j'ai rencontré pas loin de 10 dermatos et essayé toutes les crèmes en vente sur le marché: rien n'y a changé. J'ai ensuite suivi les conseils du Dr. Bourrel,  et j'ai soigné mon enfant en soignant sa flore intestinale et en 15 jours son eczéma avait disparu.  Pour le second, dès l'apparition d'eczéma, j'ai réagi immédiatement et ai soigné sa flore intestinale et en moins d'une semaine, tout son eczéma avait disparu. Au lieu de se focaliser sur l'eczéma, cherchons à comprendre comment et pourquoi il est apparu et commençons par rétablir la flore intestinale qui a été déréglée...

 

Juin 2017 : Après avoir eu un rendez vous , j'ai eu un traitement pour la fleur intestinale et un traitement local. N'ayant eu le traitement local que une semaine après, j'ai commencé tout de même le traitement pour la fleur intestinale. J'ai remarqué une réelle amélioration en attendant le traitement local. Une fois les deux traitements combinés, j'ai pu voir mon eczéma disparaître. Pour moi qui fait de l'eczéma depuis toujours, j'ai pu enfin découvrir ma peau sans eczéma et sans l'envie de me gratter toutes les dix minutes. Il reste encore du chemin à faire pour que l'eczéma ne revienne plus . Je remercie le Dr. Bourrel.

 

Novembre 2017 : Une lecture riche et passionnante de ce livre qui apporte des pistes de réflexion très intéressantes pour les soignants mais surtout place (replace) le patient au coeur de " son soin". Ce patient qui a toujours tendance à n'être vu qu'à travers sa maladie, a désormais une place centrale où toutes ses spécificités comptent : c'est l'éducation thérapeutique dans toutes ces dimensions. Pour moi, qui travaille comme soignant dans un service de dermatologie, cet ouvrage m'a apporté de nombreuses connaissances théoriques et m'a appris à regarder au delà des signes cliniques et physiopathologiques. 

 

Juillet 2017 : Grâce au traitement prescrit dans le livre par la flore intestinale et les informations précieuses apportées sur le sujet, cela fait 10 ans que je n'ai plus d'eczéma. Les résultats sont là! Ne me croyez pas, faites le!

 

Novembre 2017 : Le plus difficile est de faire court, accessible et compréhensible pour le grand public tout en contentant les professionnels! Pari gagné, à mettre entre toutes les mains!

 


Témoignage posté via le contact du site

5/8/2019 Bonjour,Depuis 2016 je souffrais d'un eczéma assez sévère, sur tout le corps. En fait ça faisait la 3ème fois que l'eczéma apparaissait dans ma vie. La première fois, il a disparût tout seul. La deuxième fois il s'est résorbé avec un traitement à la cortisone et une prise de conscience de mon stress professionnel, et un lâcher prise. En 2016, nouveau gros stress professionnel, l'eczéma a réapparu avec des pics et des périodes plus calmes. J'ai à nouveau essayé les méthodes "naturelles" entre autre, la bio résonnance, qui a bien fonctionné dans un premier temps, puis ce fût galère.
J'ai consulté plusieurs dermatologues, homéopathes… j'ai aussi été hospitalisée et reçu des traitements à la cortisone, l'eczéma se calmait un peu, puis revenait.
Suite à la lecture du livre de Mme Magali Bourrel-Bouttaz"Eczéma, honte et culpabilité" je me suis rendue à son cabinet, à Chambéry. Elle m'a prescrit un traitement avec de la cortisone, des médicaments pour les intestins. J'ai bien suivi le traitement et en parallèle, je suis beaucoup moins stressée car j'ai pris une retraite anticipée (pré-retraite) et ne travaille plus que qques heures par semaine. Je suis guérie!!
 Ma peau est à 95% guérie. Seules restent une plaque à la jambe gauche et de petites plaques sur un bras. Je suis encore mon traitement de soutien et traite les dernières plaques à la cortisone.
Je remercie Mme Magali Bourrel- Bouttaz pour sa prise en charge de mon cas, pour son traitement que je supporte très bien et pour son professionnalisme. Un grand bravo à elle !!
Vérène Bersier

PS  : le livre "honte et culpabilité" n'est plus édité. Vous le retrouverez par contre approfondi dans  " l'eczéma, est-ce vraiment dans la tête ?"



Mots clefs : témoignages patients atopiques