Eczéma et sueur : un duo infernal

c'est la marche n° 6 de votre escalier

comprendre l eczema comme un escalier
Comprendre l'eczéma comme un escalier

                                                                       Avez vous trouvé les autres ?


1.Pourquoi la sueur aggrave-t-elle l'eczéma?

1. Tout le monde sait que la sueur a une acidité


Où l'acidité va-t-elle agir ?

Petit rappel de la peau atopique : 

  1. Des failles (c'est l'origine) laissent passer 
  2. des intrus (particules de l'air) qui déclenchent 
  3. la réaction immunitaire  (eczéma)
  4. laquelle favorise la  surpopulation du staphylocoque
sueur et eczema

L'acidité de la sueur  augmente les failles de la peau, 


2. Tout le monde sait que la sueur est salée.


Comment le sel va-t-il agir?

Le staphylocoque est une bactérie bizarre qui adore le sel.

Le staphylocoque aime le sel, il se développe, agresse la peau et augmente les failles.

peau atopique

Plus il y a de staphylocoque sur la peau, plus il y a d'eczéma.


3. Quel est votre choix ?

Transpirer le moins possible : 

pas de sport, pas de soleil?

ou vivre normalement en s'adaptant ?

sueur et eczema

Une option à oublier tout de suite  : 

  • ni déodorant
  • ni anti-transpirant
eczema et sueur

2. Il faut donc agir sur la quantité de sel

  • Salez moins 
  • Pas de salière sur la table
  • Evitez la cuisine transformée
sel et eczema

Mais attention chez le sportif


3. Il faut surtout agir sur l'acidité : 5 étapes

Ces étapes sont écrites dans l'ordre physiologique, c'est à dire l'ordre dans lequel ça se passe dans le corps :

  1. d'abord on mange (bouche)
  2. puis on digère : les aliments avalés deviennent de la bouillie (estomac)
  3. puis la bouillie se mélange au 100 000 Milliards d'êtres vivants qui peuplent notre intestin (microbiote, flore intestinale)
  4. puis les aliments sélectionnés  passent à travers la paroi de notre intestin 
  5. et vont subir une dernière étape de transformation au foie 
  6. lequel nous les envoie enfin dans les vaisseaux sanguins pour nous nourrir

Mais dans l'ordre des priorités, deux sont plus importantes que les autres : le sucre et  le microbiote intestinal, c'est à dire l'équilibre de cet univers fabuleux qui vit dans notre ventre.

4. Côté alimentation  : moins de sucre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

L'eczéma est une maladie du monde moderne : comment notre consommation de sucre a-t-elle évolué en un siècle?

en 1900 :  5 grammes de sucre par jour par habitant en France

en 2000  : 100 grammes en moyenne

5 gr = un morceau de sucre standard

100 gr = 20 morceaux !

Personne ne mange 20 morceaux de sucre par jour! Et pourtant si, dans la cuisine transformée ...

sucre et eczema

Regardez  les étiquettes de vos achats. Vous devez y trouver :

  • glucides
  • lipides
  • protides

Le mot glucide concerne tous les sucres.

Pour l'eczéma, il faut chercher la ligne suivante  : dont sucre. Le chiffre  qui apparait là est celui du sucre rapide, celui qui va acidifier la sueur.


Exemples pratiques :

  • quelle différence entre la mayonnaise faite maison et l'industrielle ? L'industrielle aura rajouté du sucre, des arômes, des épaississants et des colorants.
  • quelle différence entre la compote à la pomme en barquette de 100 gr et la même marquée "sans sucre ajouté" : 5 grammes de sucre! C'est-à-dire que un morceau de sucre a été rajouté à la compote standard.
  • et ainsi de suite ...

5. Côté microbiote intestinal

De mon expérience, les antibiotiques représentent le facteur déclenchant principal dans l'eczéma, puis avec le temps, les souffrances et le déceptions, la perte de confiance en soi, la fragilité personnelle et le "stress" prennent le dessus. 

Cet univers vivant, composé de bactéries, de champignons et de virus est en pleine découverte. Je n'en ferai pas de fiche particulière tant les découvertes sont rapides, mais il suffit de retenir qu'il interagit, entre autres, directement sur notre immunité et que tout patient atopique a un microbiote intestinal déséquilibré. 

Je vous conseille de faire systématiquement une cure de probiotiques et de prébiotiques sur plusieurs mois, et de rajouter un antifongique à chaque prise d'antibiotique

6. Quand se poser la question du gluten et du lait?

Certainement pas en premier. Il faut respecter l'ordre suivant : 

  1. marche 1 : des règles d'hygiènes très précises
  2. marche 2 : de boucher les trous de cette peau passoire avec un émollient efficace
  3. marche 3 : de savoir se servir du dermocorticoide
  4. marche 4 : ça revient ? : le plus souvent il y a une erreur sur les 3 premières marches
  5. marche 5 : ça revient ?  : vous êtes la moitié à vous aggraver l'hiver. Savez vous vous adapter vos soins au froid?
  6. marche 6 : ça revient ? : vous êtes la moitié à vous aggraver l'été. Attention au sucre et au microbiote intestinal
  7. marche 7 : ça revient ? le stress est un gros déclencheur, surtout les moments de séparation, parlons-en ?

 

Marche 8 : ça revient ? là on peut se poser la question du gluten, du lait, du cycle hormonal, du tabac ... etc


7. La sueur favorise la surinfection de la peau

eczema surinfecte

Vous êtes bien sur inquiets quand ça suinte, ça colle aux vêtements, aux draps, c'est jaunâtre. C'est le staphylocoque qui devient visible. C 'est la surinfection. 

à gauche, c'est un sportif

à droite, le moustique est l'élément supplémentaire du grattage l'été ... 

En cas de surinfection : 

  • laver matin et soir avec du Dalibour lavant
  • assécher avec un spray asséchant type cytellium spray
  • traiter au dermocorticoide
  • consulter un médecin en cas de fièvre, ou de gonflement anormal

 

piqure de moustique et eczema

8. Mais encore ...

les erreurs a eviter



mots clefs : eczema, sueur