Thèse sur la corticophobie chez les étudiants en médecine

these sur la corticophobie

1.La corticophobie vient en premier... du monde des soignants

Les patients sont perdus :

ils entendent tout et son contraire entre les médecins généralistes, les allergologues, les dermatologues, les pharmaciens ... sans oublier tous les autres ...dans un monde où la parole de l'expert est par principe mise en doute ... maladie du monde moderne !


2.Il était donc logique de questionner la qualité de la formation des futurs médecins

Soigner les patients, sans évaluer les compétences des soignants n'est pas à la hauteur du défi de la dermatite atopique.

Il devenait nécessaire de contacter tous les étudiants en médecine générale et de tester leur connaissance et leur degré de sécurité face aux maniements de la cortisone en crème .

Cette évaluation a fait l'objet d'une thèse pour l'obtention du doctorat en médecin du Dr. Thomas Lecoq, j'étais l'instigatrice du sujet et la directrice de thèse.

Le résultat de la thèse est riche d'enseignements :

Les futurs généralistes de France ont la même corticophobie que la population générale....

sauf ceux formés dans les centres hospitalo-universitaires dont les services hospitaliers sont engagés dans l'éducation thérapeutique dans la dermatite atopique.


logo des hospices civils de lyon sud pour parler de la faculté de médecine
Thèse sur l'eczéma aux hôpitaux civils de Lyon

 

 

Seuls 20 centres sur 45 CHU (centre hospitalo-universitaire) en France proposent ces programmes. Même si le chiffre s'améliore d'année en année, il reste insuffisant.

 

 

 

 

 


3.Et dans les autres pays ?

Cette étude rejoint les études précédentes réalisées chez  les soignants en général, en France comme dans d'autres pays européens.

Pharmaciens, médecins généralistes, pédiatres, dermatologues : tous ont un certain degré de corticophobie.


4. En réponse, le GET organise des formations

pour les pharmaciens

these sur la corticophobie
Inscription gratuite

Pour les dermatologues

Le chantier  est en cours

Il s'agit de créer une consultation adaptée au temps nécessaire pour assurer de l'éducation thérapeutique en ville. 

pour les generalistes

Ce sera le prochain chantier ...

Mais les généralistes et autres soignants peuvent déjà trouver beaucoup de ressources sur ce site 


5. Cette corticophobie des soignants explique aussi celle des patients...

 

 

La corticophobie, même s'il ne s'agit pas d'une phobie au sens psychiatrique du mot, est un des obstacles au traitement,  source de souffrance physique et bien sûr de souffrance morale, de sentiment d'abandon et de solitude, d'incompréhension.


 Chacun peut alors colporter soit par leur dire, soit par leur communication non verbale la crainte de la cortisone. 

  • " n'en mettez pas trop "
  • " il est trop petit pour être traité"
  • " je vous mets un tube, on verra après"
  • " surtout pas sur le visage"
  • " on commence à en mettre et on ne sait pas quand on arrête"

Autant de phrases que tous les patients ont entendu, reflets du manque de formation des médecins. Eux aussi, tout comme les pharmaciens ont besoin de sécurité. L'éducation thérapeutique est la meilleure des réponses car elle s'adapte à tous les publics, étudiants compris. 


Télécharger
Corticophobie thèse chez les étudiants en médecin
Le docteur Thomas Lecoq a réalisé une enquête sur le degré de corticophobie chez les étudiants en médecine générale en France. Seuls les étudiants issus d'un CHU qui présente un programme d'éducation thérapeutique dans l'eczéma sont peu corticophobes.
THese complète.pdf
Document Adobe Acrobat 2.5 MB

Mots clefs : these sur la corticophobie chez les etudiants en medecine