L'eczema par temps de confinement

eczema et covid

 

Le confinement a indiscutablement de nombreuses répercussions dans nos vie.

Concernant l'eczéma, voici la première observation que j'ai faite : 

sous prétexte d'éviter les anti inflammatoires, les patients  n'osent plus utiliser le dermocorticoide en cas de poussée

or les raisons de poussées sont nombreuses, nous y reviendrons sur d'autres articles

 

L'évitement préconisé des anti inflammatoires concerne ceux pris par voie orale pour soulager les douleurs et les courbatures pendant la période fébrile de la maladie.En aucun cas il ne s'agit de la cortisone en crème.

 

La cortisone en local sur la peau utilisée selon les bonnes recommandations ne vous met pas en danger face au coronavirus.

 

c'est l'occasion de reprendre ensemble le mode d'emploi de la cortisone locale, c'est à dire appliquée sur la peau

1/ c'est un médicament : ce qui veut dire qu'elle répond à une posologie

la posologie est la quantité nécessaire pour ne pas être sous dosée et ne pas être efficace et la quantité suffisante pour ne pas être sur dosée et ne pas s'exposer aux effets secondaires. 

Donc quelle est la bonne dose  : l'unité phalangette 

 

2/ c'est un médicament : elle doit être employée dès le début de la crise. D'où la question suivante : comment reconnaître une crise qui démarre ? quels sont les critères de la crise? 

  • quand on demande aux patients, la crise devient le moment le pire, le plus épouvantable, quand le drap est tâché de sang, quand il n'ose plus sortir, quand il ne se reconnaît pas dans la glace... 
  • quand on demande la définition de la crise à un médecin , c'est quand c'et rouge, ou quand ça gratte, ou quand c'est rugueux.

Autant dire que c'est une source d'erreur très fréquente : débuter trop tard et arrêter trop tôt

 

3/ c'est un médicament de l'inflammation : elle ne vous donnera jamais l'origine de la crise. 
c'est à vous à chercher, avec le soignant aussi, car tant que le facteur déclenchant est actif, l'eczéma reviendra. Ce n'est pas la faute de la cortisone. La cortisone est la réponse à comment je traite, elle n'est pas la réponse à pourquoi j'ai de l'eczéma. 

 

4/ c'est un médicament de l'inflammation. Elle ne traitera pas l'anomalie épigénétique de la peau atopique. Cette peau est trop perméable, trop poreuse. Le traitement de cette anomalie revient aux règles de l'hygiène

  • jamais de savon
  • douche de 5 minutes maximum
  • hydratation corps entier tous les jours 

 

Bon confinement , n'oubliez pas de visiter mon site www.mag-da.fr

Écrire commentaire

Commentaires: 0