L'eczéma atopique en livres


Un livre à base de dessins pour comprendre l'eczéma

50 dessins pour raconter la dermatite atopique

Photo du livre : 50 dessins pour raconter la dermatite atopique
livre sur l'eczema : 50 dessins pour raconter la dermatite atopique

Martin, personnage du livre, vous invite à le suivre pour devenir maître de la situation.

 

Des dessins, des expériences, un livre facile à lire pour les enfants, leurs parents, les adolescents, aux générations X, Y ou Z, et tous ceux qui veulent comprendre vite 

La page de gauche explique en dessin le texte de la page de droite, une flèche par page vous donne l'idée principale à comprendre.


Un livre sur la place du stress dans l'eczéma atopique

L'eczéma, est-ce vraiment dans la tête?

stress et eczéma
livre sur l'eczema : l'eczema est ce vraiment dans la tête
  • Le stress déclenche certains crises, mais pas toutes!
  • Le stress n'est pas responsable de l'anomalie de base de la peau

 

Alors pourquoi tant de culpabilité, de honte, de douleur rajoutée à la souffrance ? 

 

Ce livre vous invite à comprendre le cercle vicieux entre le stress et la peau, mais c'est bien la peau qui a un problème au  départ ... 


Un livre sur les raisons de la souffrance chez le patient souffrant d'eczéma atopique

Changer son regard sur l'eczéma

le regard de la société fait souffrir le patient atopique
livre sur l'eczema : changer son regard sur l'eczema

Rarement une maladie ne s'associe avec autant de préjugés et de jugement de valeurs négatives, autant de douleurs rajoutées à la souffrance.

Ce livre permet de mieux comprendre le labyrinthe dans lequel le patient se senti si seul 

Pourtant changer son regard est possible, lui rendre sa place au centre de la prise en charge  lui permet de lui rendre ... sa vie ...

C'est l'attitude éducationnelle

 


Vous trouverez en librairie bon nombre de livres sur l'eczéma : ils émanent le plus souvent de trois sources

  • celle des naturopathes  très à la mode en ce moment par leur caractère naturel et bio
  • celles des psychologues qui ne font de l'eczéma qu'une maladie psychosomatique liée à la séparation
  • celles des universitaires qui ne tiennent pas compte du lien au système digestif 

Les plus nombreux actuellement sont ceux des naturopathes. Ils sont accessibles dans tous les lieux de grands publics et diffusent donc largement leur idée que les toxines doivent sortir et qu'il ne faut pas utiliser la cortisone qui les empêcheraient de sortir. Cette idée vieille de 2500 ans n'est pas validée par les études scientifiques qui au contraire au prouvé que l'anomalie de base de cette peau était une porosité anormale laissant pénétrer les particules de l'air ambiant. Par contre le gros intérêt de la naturopathie a été d'alerter sur la place de l'alimentation, de la digestion, du microbiote intestinal dans toutes les maladies inflammatoires, dont la dermatite atopique. 

 

Le rejet des médicaments par abus évident de leur consommation ces dernières années est tout à fait légitime. Ce rejet est à l'origine d'un retour sur tout ce qui est bio et naturel. 

Le bio est bien évidemment bien mieux que les pesticides, les métaux lourds, mais il y a tellement de label bio qu'il est bien difficile de s'y retrouver.

Le mot "naturel" est malheureusement devenu le porte parole d'une illusion : l'illusion que la nature est bienfaisante. La nature dans le monde du vivant est la loi du plus fort. La nature dans le monde du végétal n'est pas plus bienveillant. Les plantes se défendent en pouvant fabriquer des produits toxiques si elles sont trop consommées, certaines baies sont de vrais poisons... Longtemps la différence entre le poison et le médicament en phytothérapie n'était qu'une question de dose. Donc l'idée que tout ce qui est issu des plantes est  mieux que ce qui est issu de l'industrie est là encore une illusion ... 

 

Ne pas écouter le discours prouvé et validé par toutes les études internationales sur l'existence d'une anomalie de la peau dès la naissance du bébé est bien dommageable à tous ces patients 

 

Aucun n'a la vérité complète, seul le patient peut trouver son puzzle en testant toutes les clefs qui sont expliquées dans ce site et dans mes livres. L'eczéma atopique n'appartient pas au monde de la pensée unique, il nous sollicite en permanence à réfléchir. Nous  : voulant dire le patient et le soignant.


Mots clefs : Eczema atopique en livres