C'est dans la tête


Voilà un coup de poignard planté dans le dos du patient. Ce genre de phrase est souvent une fin de non recevoir tant de la part de la famille que des soignants, désemparés devant cette maladie.

 

Le fait que le stress soit  un déclencheur des crises ne prouve en rien que cette maladie soit psychosomatique. Ce n'est pas le stress qui est la cause de l'eczéma ( trous dans la peau d'origine génétique),  mais le stress est un facteur révélateur.

 

Cette maladie impacte la relation à la mère, impacte la vie de famille, et « prend rapidement la tête » de tout le monde, elle impacte la capacité de l’enfant à se construire en sécurité et va le rendre en fait plus sensible, validant artificiellement ainsi que  «  c’est bien dans la tête » que ça se passe.

 

Traiter la dermatite atopique d’un enfant, c’est aussi prendre en charge l’angoisse que génère cette maladie


Mots clefs : eczéma psychosomatique, eczéma et stress