Il y a forcément une cause



La dermatite atopique est une maladie épigenetique

La cause est épigénétique


Faire la différence entre les facteurs déclenchant et la cause

« Mais enfin vous ne cherchez pas la cause ! »

 

Cette phrase est un reproche très fréquemment adressé au monde médical…

  • L’implicite sous tendu est que si la cause n’est pas cherchée, la maladie ne peut pas être maîtrisée et le traitement devra être maintenu.
  • La conception sous tendue est qu’il y a toujours une seule cause à l’origine de un seul effet, conception très pertinente pour la tuberculose et le bacille de Koch, le diabète et l'insuline, l'infarctus et les coronaires, mais conception qui a vite ses limites en fait dans beaucoup de situations médicales

 

La dermatite atopique fonctionne plutôt comme un puzzle dont il faudrait décoder toutes les pièces pour pouvoir maîtriser l'ensemble.  Tous les patients auront cherché et pensé que c'était la faute du lait, ou de la poussière et tous les atopiques auront été déçus de constater que cela ne résout pas grand chose à leur problème. 

 

La seule constante que se partagent tous les patients atopiques, c'est une peau qui fonctionne en mode éponge au lieu d'être du papier film alimentaire.

  • la place du biotope cutané ( les millions de bactéries qui vivent sur la peau),
  • le rôle de la sueur,  
  • le biotope intestinal ( l'équivalent dans le tube digestif),
  • le rôle de l'alimentation, 
  • la place des stress,

sont tous des facteurs révélateurs de l'anomalie de base de cette peau. Ils ne sont pas la cause 

La cause est inaccessible au traitement

Il existe indiscutablement un terrain génétique à cette maladie, lequel favorise aussi l'asthme et les rhino conjonctivites. Mais ce terrain génétique ne concerne pas un seul gène comme dans la mucoviscidose par exemple. On dénombre actuellement plus d'une centaine de gênes impliqués, et le décompte n'est certainement pas fini.

Ces gênes ne sont pas cassés, ou abîmés ; ils fonctionnement mal sous l'effet de notre mode de vie moderne. On pourrait comparer  nos gênes à la carte mémoire d'un ordinateur, cette carte mémoire ne serait pas abîmée mais serait empoussiérée et personne ne saurait la nettoyer …

 

Donc ne cherchez pas La cause, elle n'existe pas, par contre  cherchez VOS solutions. 

- comment traiter la et ou les plaques

- comment déconnecter tous les facteurs déclenchant les crises 

 

Si on utilise la métaphore d’un incendie : éteindre l’incendie et chercher qui a allumé l’incendie 


Mots clefs : la cause de l'eczéma, l'eczéma c'est quoi? éducation thérapeutique