L'eczema, le soleil et la cortisone

L'eczéma, le soleil et la cortisone
L'eczema, le soleil et la cortisone

Vous êtes nombreux à vous poser la question de l'usage de la cortisone au soleil.

 

Voila encore une fake news de plus , le plus souvent soutenue par les pharmaciens. A leur intention je leur propose de se référer à un e learning réalisé par le GET ( groupe d'éducation thérapeutique dans la dermatite atopique ) avec le soutien de la Fondation de l'Eczema, sous le nom de POP Training. Ils y trouveront toute la formation nécessaire à leur intention.

 

La cortisone est une molécule qui n'a aucune interaction avec le soleil. Elle peut donc être utilisée comme le reste de l'année, sans adaptation à la saison. 

 

Beaucoup de patients pense qu'elle est responsable des taches blanches  et ne veulent pas ressembler à un léopard. C'est sous estimer le rôle dépigmentant ( c'est à dire blanchissant ) de l'inflammation dans la peau. L'inflammation est un incendie qui est capable de perturber le fonctionnement des cellules responsables de la couleur de la peau. Par contre la peau non inflammatoire, c'est à dire sans eczéma, bronzera normalement. Le contraste entre les deux peut paraître disgracieux pour certains ou certaines. Mais ce n'est pas la responsabilité de la cortisone. De fait, la couleur normale reviendra l'année suivante, sauf si les plaques d'eczéma ne sont pas traitées correctement ...

 

Même si d'un côté le soleil fait du bien à la peau atopique (sans cramer pour autant ...) d'un autre les vacances offrent de nombreuses raisons de faire des crises : la mer, la piscine, l'excès de sucreries avec les glaces et les sodas, le sport, la chaleur ... 

 

Si une crise apparaît (c'est rouge, ça gratte, c'est rugueux) traitez vous tout de suite sans arrière pensée. Le risque de ne pas traiter est que la peau se surinfecte,  justifie des antibiotiques, ce qui risque d'entrainer une nouvelle poussée quelques temps plus tard du fait du microbiote intestinal perturbé sous l'effet des antibiotiques. Voilà comment mettre en place un cercle vicieux ...

 

Donc pour passer un été tranquille : 

  • l'hygiène : jamais de savon. Même chez Mamie, même au camping, même ailleurs ...
  • l'hydratation : un émollient moins gras que celui de l'hiver, corps entier 
  • la cortisone si besoin ( ayez du stock dans vos affaires ... ) selon la règle de l'unité phalangette, une fois par jour, par dessus la crème hydratante, elle n'a pas besoin d'être au frigo
  • mettre dans le sac de plage une bouteille d'eau du robinet pour rincer aussitôt sorti de la mer
  • redéfinir la crise : dès que ça gratte, dès que c'est rouge, dès que c'est rugueux
  • activer vos méninges pour comprendre l'origine de la crise !

N'oubliez pas le t shirt, le chapeau, les lunettes de soleil , la crème solaire, le bouquin, le gel hydro alcoolique, le parasol, le ballon, le masque, les pelles, le râteau, les seaux, le goûter, la bouteille d'eau douce pour servir de douche, les serviettes, la bonne humeur... Bref, un grand sac à partager ! 

 

Bon été. N'oubliez pas de visiter mon site www.mag-da.fr

Mots clefs : eczema, soleil, cortisone

Écrire commentaire

Commentaires: 0