· 

Tabac, eczéma, même combat

Cigarette tabac eczema
Cigarette et eczéma

 

Il ne fait plus aucun doute que le tabac a des effets négatifs pour la santé :

cancer du poumon, du sein, du col, de la vessie, atteinte des artères, risques cardiaques …Voilà une entrée en matière qui malheureusement se heurte à une molécule responsable d’une addiction parmi les plus difficiles à se défaire et devenue un problème de santé publique majeur.

 

 

Les effets du tabac sur la peau sont de découverte plus récente. Là aussi, la liste est longue.

  •  Vieillissement de la peau du visage accéléré, aspect grisâtre, rides, épaississement de la peau
  •  Lésions pré cancéreuses puis cancéreuses surtout au niveau des lèvres et autour de la bouche
  • Formation de kystes derrière les oreilles, acné
  • Retard à la cicatrisation

Le Les femmes y sont plus sensibles que les hommes.

 

Le lien entre eczéma et tabac est encore plus récent
Quand on examine le nombre d’articles publiés dans la presse scientifique, l’association tabac/ eczéma rassemble 472 articles en 50 ans pour 250 dans les 10 dernières années. Le lien est donc bien manifeste. Que disent ces articles :

  •  Le tabac peut favoriser les crises                                                                                                                           
  •  Le tabagisme de la femme enceinte augmente le risque d’eczéma chez son bébé
  • Le tabagisme des parents favorise le risque d’eczéma chez leur bébé
  • Le tabac aggrave l’eczéma des mains

To Toutes ces notions semblent bien établies :

Le tabac est une substance irritante, polluante, qui au même titre que la pollution pénètre la peau atopique dont l’anomalie de la barrière est d’être trop perméable. Il s’en suit la réponse du système immunitaire inflammatoire à l’origine de l’eczéma atopique.

Les recommandations formulées par les universitaires à l’échelle européenne est d’informer les femmes enceintes et les futurs parents du lien entre leur tabagisme et le risque d’eczéma chez leur enfant. C’est le moment de renforcer tous les discours de prévention et d’aide à arrêter.

Quant à l’eczéma des mains, déjà favorisé par toutes les pratiques professionnelles allergisantes et irritantes, le tabac rajoute une dose d’irritation, de vieillissement et de retard à la cicatrisation.

 

La question actuelle en débat est le lien entre l’eczéma et les problèmes cardio-vasculaires :

Nous savons que l’eczéma a des conséquences multiples : troubles du sommeil, impact sur l’anxiété, dégradation de l’estime de soi , pouvant aller jusqu’au syndrome dépressif et au suicide.

Mais le fait que les patients atopiques aient un risque plus élevé que les non atopiques à faire des accidents cardio-vasculaires restent un sujet de recherche. Est-ce directement lié par le niveau d’inflammation, est-ce lié à des facteurs de risques personnels comme le manque de sport,  une hygiène alimentaire déséquilibrée, l’obésité… ? La raison reste pour l’instant floue. Ce lien ne concerne que les patients atopiques adultes atteints d’une dermatite atopique sévère.

 

Conclusion : Que le tabagisme soit actif ou passif, il entretient l’eczéma et  favorise le risque d’eczéma chez le bébé.

 

Bibliographie

1/ Allergo J Int 2014; 23: 186–99 .S3-Guideline on allergy prevention: 2014 update Guideline of the German Society for Allergology and Clinical Immunology (DGAKI) and the German Society for Pediatric and Adolescent Medicine

 

2/J Am Acad Dermatol  2016 Dec;75(6):1119-1125.e1.Association of atopic dermatitis with smoking: A systematic review and meta-analysis. Robert Kantor 1Ashley Kim 1Jacob P Thyssen 2Jonathan I Silverberg

 

3/ Ann Dermatol. 2016 Apr;28(2):164-71. Smoking and Hand Dermatitis in the United States Adult Population.  Lai YC, Yew YW.               

 

4/ Nicotine Tob Res. 2017 Jul 1;19(7):804-809. Pre- and Postnatal Smoking Exposure and Risk of Atopic Eczema in Young Japanese Children: A Prospective Prebirth Cohort Study. Tanaka K, Miyake Y, Furukawa S, Arakawa M                                                                                                   

5/Ann Allergy Asthma Immunol  2019 Aug;123(2):144-151. Comorbidities and the impact of atopic dermatitis. Jonathan I Silverberg 


Mots clefs : Tabac, eczéma

Écrire commentaire

Commentaires: 0