· 

Pourquoi cremer la peau atopique

Pourquoi crémer la peau atopique?

La peau normale est étanche comme du papier film alimentaire

La peau atopique fonctionne comme une éponge. Tout passe : les poils, la poussière, mais surtout

LA POLLUTION ET LE TABAC ( voir l'onglet les dessins dans le site ) 

Le système immunitaire inflammatoire répond en réaction au passage !

 

Or nos habitudes d'hygiène aggravent souvent le problème : 

  • le savon : tout savon, par définition du mot savon, a la capacité d'enlever le gras de la peau. La peau atopique n'en a déjà pas beaucoup, donc inutile d'en enlever encore plus avec du savon, serait-il bio, au miel, au lait d'amande ... tout savon est interdit 
  • l'eau :  tous les atopiques le savent, l'eau aggrave le problème
  • la température de l'eau  : si vous pouvez laver votre vaisselle à l'eau chaude, devinez ce qu'elle peut faire sur votre peau!
  • le calcaire de l'eau : certaines régions en ont peu comme à Nantes, d'autres en ont beaucoup comme en Rhône Alpes. 
  • le temps passé dans l'eau : 5 minutes  maximum, même le jour du shampoing

Une fois évités tous les gestes qui peuvent aggraver, il faut aborder ceux qui vont compenser le problème de cette peau trop poreuse.

 

En 2020, La seule solution est de boucher les trous en mettant de la crème hydratante tous les jours, corps entier et pas uniquement sur les zones qui grattent, et une bonne quantité ( 500 gr au moins par mois ). Cela peut paraître incroyable qu'en 2020 nous n'ayons pas d'autre technique à notre portée mais c'est pourtant vrai. 

Ces crèmes ont une efficacité qui ne dure pas plus que 20 h / 24 h . Elles ont donc indiscutablement un coût, surtout quand plusieurs enfants ont de l'eczéma dans la famille. Je vous recommande de lire l'article du site sur celles qui sont remboursables 

L'apport du gras par les complémentaires alimentaires type gélule d'huile de bourrache, huile d'onagre ne sert strictement à rien chez le bébé et l'enfant. 

 

Bonne suite, n'oubliez pas visiter mon site www.mag-da.fr

Écrire commentaire

Commentaires: 0