Le froid et la peau atopique

le froid et la peau atopique

L'automne est là avec sa grisaille, son humidité.

Certains atopiques redoutent l'été, d'autres l'hiver à cause du froid.

Quelques gestes simples pour s'adapter :

  • se laver moins souvent  : un jour sur deux, ou deux jours par semaine
  • se laver moins longtemps ( 5 minutes maxi) 
  • éviter l'eau bouillante...
  • choisir un émollient plus épais que l'été  : un baume ou un cérat
  • ne pas hésiter à augmenter la dose  : 30 gr par jour  ( 900 gr par mois)
  • hydrater même le jour sans la douche
  • faire des habillages uniquement d'émollient
  • pour l'adulte, prendre des compléments alimentaires à base d'oméga 3 et 6 ( inutiles chez l'enfant) 
  • pour les mains, avoir dans la poche sa crème hydratante et s'en servir à chaque lavage

Nos ancêtres ne se lavaient pas souvent, pas de salle de bain, pas d'eau courante, pas d'eau chaude ...

Actuellement nous nous lavons beaucoup trop et avec beaucoup trop de produits cosmétiques, revers de tout le confort moderne, nous en abusons.

Surtout nous avons perdu le bon sens de nous adapter aux saisons. Notre environnement actuel nous fait oublier les rythmes saisonniers et il n'est pas évident de faire entendre que les tomates se mangent l'été et pas l'hiver par exemple. 

Donc, l'hiver, la peau sèche chez tout le monde, même ceux qui n'ont pas de peau atopique. C'est la norme. Ce phénomène se sent plus avec l'âge, car la peau sèche aussi avec les années. Certains médicaments rajoutent en plus un effet desséchant. Ne pouvant agir ni sur les saisons, ni sur l'âge, ni sur les médicaments nécessaires, il ne reste donc que le temps de la douche, la qualité des produits utilisés, la température de l'eau et la qualité des crèmes hydratantes pour compenser cette peau sèche et ou desséchée.

 

Bonne suite, n'oubliez pas de visiter mon site www.mag-da.fr

Écrire commentaire

Commentaires: 0