· 

Les dessins d'enfants atopiques

Dessins d'enfants atopiques
Dessins d'enfants atopiques

 

 

 

 

Ce sont toujours les adultes qui parlent de l'eczéma des enfants!

Mais eux, qu'ont-ils à dire?

Si on les écoutait?  ou plutôt si on regardait ce qu'ils dessinent...

Voici un garçon de trois ans et demi qui se dessine sans jambes, ni main avec l'eczéma ( à gauche ),

alors que ses mains et ses jambes sont bien visibles sans eczéma ( à droite ).

Dès que les enfants peuvent tenir un crayon, il est possible de leur demander de se dessiner. La consigne était simple  DESSINE TOI AVEC ET SANS ECZEMA

Le mot " eczéma" est bizarrement très bien connu des enfants alors  qu'il s'agit d'un somme toute un peu compliqué.

       Alors à vous d'essayer avec votre enfant 

  • Donnez lui des feutres de couleur
  • une feuille A4 mode paysage, séparée en 2
  • à gauche :  toi avec l'eczéma
  • à droite : toi sans l'eczéma
  • ne le regardez surtout pas
  • ne l'aidez pas
  • temps court ( 5 mn )
  • demandez lui de raconter son dessin
  • regardez
  • ne donnez surtout pas votre commentaire...

En fonction :

  • de l'âge de votre enfant,
  • de la persistance de l'eczéma au quotidien ou non 

5 types de dessins peuvent apparaitre.

  • Les touts petits se montrent avec un membre en moins : Groupe les Amputés
  • ensuite ils se mettent en scène  et seule leur interprétation  est à entendre : Groupe Autre Chose
  • ensuite ils montrent peu d'impact : Groupe les Mêmes
  • ensuite ils deviennent tristes : Groupe  les Tristes
  • ensuite leur angoisse domine : Groupe les Complexes

L'idée de ce travail est que l'eczéma impacte la " vision " qu'a l'enfant de son corps avec l'eczéma alors qu'il sait très bien ce qu'est un corps normal. Le corps normal est celui qu'il pourrait avoir s'il n'avait pas d'eczéma. Cette " vision" du corps s'appelle aussi le corps symbolique, le schéma corporel. 

Cette " image" participe à sa construction identitaire, c'est à dire ce qu'il est lui en globalité.

Si cette construction globale se fait avec un manque, alors ce manque peut  expliquer pourquoi ces enfants sont " fragiles " " nerveux " " sensibles " etc...

 

Ces critères traduisent en fait une grande insécurité intérieure, insécurité qui se réveille forcément dans les moments de séparation.


Les enfants présents dans cette étude sont à 2/3 des cas des enfants qui n'ont jamais vécu sans eczéma.

La gravité de l'eczéma importe  moins que sa constance au quotidien. 

Je serai donc très intéressée de voir des dessins d'enfants dont l'eczéma n'est pas quotidien mais évolue par crises entre coupées de longues périodes de plusieurs semaines, ou plusieurs mois avec une peau normale.

 

Encore faut-il bien s'entendre sur le label " peau normale "  

Peau normale  veut dire : ni plaques rouges, ni grattage, ni peau rugueuse. Aucun des trois critères


Si vous souhaitez participer à ce travail, envoyez moi sur mon adresse mail  ( contact sur la page d'accueil ) 

  • Le prénom de votre enfant
  • Son âge le jour du dessin
  • Le dessin  scanné si possible en 600 di et en couleur
  • Si vous pensez que votre enfant a vécu toute sa vie avec de l'eczéma ou s'il a eu des périodes de répit
  • Si possible, la gravité de l'eczéma en suivant les  indications du PO SCORAD 
  • Votre accord  ou votre refus pour que le dessin ( anonymisé bien sur) apparaisse soit sur le site, soit dans un article médical, car le travail est toujours en cours.

 


C'est ensemble que nous pourrons nous opposer à tous ceux qui disent qu'il ne faut pas traiter le bébé et que l'eczéma ça part tout seul. Merci de votre aide!


mots clefs : dessins d enfants atopiques


Écrire commentaire

Commentaires: 0