Soleil et dermocorticoide

soleil et dermocorticoide

 

Je vous avais déjà alerté en aout 2020 via ce blog d'une rumeur très répandue concernant l'usage du dermocorticoide face au soleil. J'avais vécu moi-même ce phénomène alors que je voulais acheter un tube de cortisone pour une amie et que la pharmacienne ne voulait en rien entendre les rectificatifs que j'essayais d'apporter. Toujours le même problème de la crédibilité de l'information dans notre monde moderne ...

Voilà un article en français sur ce problème qui vient de paraître et que je vous livre en entier 

 

 

Dermocorticoïdes et exposition au soleil: un malentendu?

Introduction: La peur des dermocorticoïdes (CD) ou de la corticophobie est basée sur une surestimation des risques d'effets secondaires réels et sur des croyances infondées telles que la photosensibilité  (toxicité au soleil) induite par les CD chez les pharmaciens d'officine. L'objectif de cette étude était d'évaluer la peur des équipes de pharmacies communautaires face aux dermocorticoïdes dans la dermatite atopique (DA) par temps ensoleillé et son impact sur les conseils d'utilisation des médicaments.

Matériel et méthodes: Un questionnaire en tant que cas réel (prescription estivale de dermatite atopique pour un enfant de 18 mois) a été mis en ligne sur Facebook via des groupes de pharmaciens, de techniciens et d'étudiants. Les données collectées concernaient le professionnel de la santé, sa réticence envers les CD, les conseils associés à la dispense, les préoccupations détaillées concernant l'association DC et soleil, et les sources d'information.

Résultats: Au total, 126 participants ont répondu (48,4% de pharmaciens, 40,5% de techniciens, 10,3% d'étudiants): 12% étaient réticents aux CD, 36% étaient réticents aux CD et les considéraient comme photosensibilisants, et 51% n'étaient pas réticents mais les considéraient comme photosensibilisants . L'impact sur l'avis du patient a été: une suggestion d'arrêter la DC pendant l'exposition au soleil (28%), d'arrêter ou de limiter la DC (dose, durée) (43%). Les inquiétudes concernant l'association DC / soleil étaient principalement dues aux rayons UV (46%). Les sources citées étaient: les monographies (54%), Internet (6%), les cours de formation (13%).

Conclusion: La fausse croyance d'incompatibilité DC / soleil dans l'AD est forte chez les pharmaciens et a un impact sur les conseils des patients. Le rôle de l'équipe officielle dans la distribution des dermocorticoïdes est essentiel: la formation et l'information des professionnels permettent de lutter contre les fausses informations.

devenez militants, faites passer le message dans les pharmacies

 

POP TRaining est un e learning, gratuit, pour les pharmacies, réalisé par le Groupe d'Education Thérapeutique dans l'eczéma,  avec le soutien de la Fondation de l'Eczéma

 

 

Seules 10% des officines de ville ont visionné ces modules : 12 heures de formation en tout

C'est plus que tout ce qui a été proposé pendant toutes les études ...


mots clefs : cortisone et soleil


Écrire commentaire

Commentaires: 0